Vous rappelez-vous du jour de tournage de cette émission ? De l'heure approximative ?

C'était le 30 janvier 1984, assez tôt le matin. Mais nous étions déjà venus une première fois le 17 septembre 1983 pour l'émission aux Baléares !

(la diffusion a eu lieu sur Antenne 2 le 10 juin 1984)

Les candidats présentés par Didier Lecat Elsa Manet taquine gentiment les candidats à propos de leur trac ! Jean et Simone avec Didier et Elsa

Ce premier tournage à Majorque n'avait pas pu se faire ?

Effectivement, il a été annulé en raison des vents violents qui gênaient l'hélicoptère. Il devait être reporté le lendemain, et toutes les personnes présentes dans le studio n'étaient pas d'accord entre elles sur le fait que nous revenions ou pas le lendemain. Nous avions vu la carte de Majorque et il était estimé que l'on pouvait se documenter d'ici au lendemain. Mais comme je n'avais pris qu'une journée de congé, la question ne se posait plus vraiment, nous sommes repartis le jour même, jusqu'à ce qu'on nous rappelle pour l'émission à Grenade.

Jean et Simone Petit sont venus 2 fois à Paris pour le tournage de "La Chasse aux trésors" La carte de Majorque lors de ce premier tournage manqué, avant de revenir pour Grenade
Sur ces photos prises par les producteurs, on reconnaît Jean et Simone Petit
devant la carte de l'émission à Majorque, aux Baléares

Combien de jours au préalable avez-vous été prévenus avant le tournage ?

Nous l'avons su une quinzaine de jours avant par téléphone, puis avons reçu un mot d'Annick Vaclin.

Le mot d'Annick Vaclin confirmant les réservations d'avion

Pourquoi vous êtes-vous portés candidats pour cette émission ?

Nous étions des fans de l'émission depuis le début, j'ai envoyé une demande pour que nous soyons candidats.

Jean Petit s'est laissé emmener par Simone dans cette aventure télévisuelle, et il se prend vite au jeu Simone rêvait de participer à "La Chasse aux trésors", mais le trac l'envahit quand elle se retrouve dans le studio De sympathiques candidats qui ont su mener le suspense jusqu'à son terme

Avez-vous passé des tests de sélection ?

Oui, nous avons passé des présélections en février-mars 1983, avec un dossier de candidature pour chacun comprenant 27 questions très variées.

Vous souvenez-vous de certaines de ces questions et de vos réponses ?

J'ai gardé le brouillon des recherches et de nos réponses ! La 24ème question se présentait sous la forme d'un texte qu'il fallait commenter :

 

- quel est l'auteur du texte : Philippe de Comines, qui a écrit des "mémoires" à l'époque de Charles VIII.

- de qui parle-t-il : de Savonarole Jérôme, en italien "Savonarola Girolamo" (1452-1498), un moine dominicain prêcheur et réformateur italien de grande influence.

- de quel roi s'agit-il : de Charles VIII, roi de France, parti faire la conquête du royaume de Naples, et qui est entré à Florence le 17 novembre 1494

- quelles sont les idées de l'auteur : L'auteur est favorable aux idées de Savonarole et croit en ses prédictions, en particulier quand le moine présente Charles VIII comme l'envoyé de Dieu venu remettre les italiens dans le droit chemin. Il le croit honnête et sérieux.

- qu'en déduisez-vous de l'opinion de l'auteur sur l'Etat et l'Eglise : L'auteur pense qu'une réforme de l'Eglise et de la société est nécessaire ; il faut lutter contre le luxe corrupteur et l'esprit de jouissance des Médicis. Il faut faire appel au petit peuple resté croyant pour lutter contre un nouveau paganisme, donc retour à l'austérité des mœurs.

Et ensuite vous avez été contactés ?

Nous sommes venus à Paris le 2 juillet 1983 pour des sélections. Nous avons dû résoudre 3 énigmes d'une émission déjà enregistrée mais pas encore diffusée, et cela dans le temps chronométré, et devant d'autres candidats jouant le rôle du public.

Cliquer pour agrandir le courrier joint aux questionnaires Cliquer pour agrandir la lettre de convocation aux sélections
Cliquer ici pour agrandir le courrier joint
aux questionnaires de candidature
Cliquer ici pour agrandir la lettre de convocation
aux épreuves de sélection

Comment avez-vous été prévenus que votre candidature était retenue ?

Par téléphone tout d'abord, pour savoir si nous étions toujours décidés.

Comment avez-vous été pris en charge pour votre venue à Paris ?

Nous avions une chambre réservée pour la veille du tournage, et des billets d'avion nous attendaient à l'aéroport de Bordeaux. Nous avons pris nos repas avec une amie de Paris qui avait eu l'autorisation de venir sur le plateau.

Avez-vous d'autres souvenirs de votre venue pour ces 2 tournages ?

En attendant pour la première émission (à Majorque), nous avions un grand trac... Nous étions venus avec un sac complet de pruneaux d'Agen (nous habitons la région). Ils étaient préparés de différentes façons. Mais l'émission ayant été annulée, nous n'avons pas voulu repartir avec nos pruneaux... et nous les avons distribué à Elsa Manet, Didier Lecat, et aux techniciens du plateau ! Quand nous sommes revenus 4 mois plus tard, les techniciens nous ont reconnus, nous étions "les gens d'Agen" ! Mais la peur était encore pire ! Alors que nous attendions pour apparaître avec Didier Lecat, nous lui avons demandé s'il avait le trac, et lui nous a répondu - très calme d'apparence - que "Non, non...", mais les feuilles qu'il tenait dans ses mains... tremblotaient ! Comme je vous disais, j'avais une amie parisienne en coulisses, et elle n'arrêtait pas de me faire signe de sourire, tellement j'étais crispée !

Êtes-vous allés plus tard sur les lieux du tournage de cette émission ?

Non, nous voyageons depuis 10 ans (Brésil, Kenya, Equateur), en rendant visite à notre fils, professeur dans les lycées français, mais nous devons toujours aller à Grenade...

Que pensez-vous de notre idée d’un site dédié à « La Chasse aux Trésors » et Philippe de Dieuleveult ?

C'est à la fois amusant pour nous, mais aussi émouvant quand on songe à la disparition de Philippe... Il nous avait adressé un mot de remerciement, car quand nous sommes revenus pour Grenade, nous avions ramené cette fois des pruneaux à son attention.

Cliquer pour agrandir la dédicace de Philippe
Cliquer ici pour agrandir la dédicace

Simone et Jean Petit sont tous deux retraités. Ils ont fait preuve d'autant d'enthousiasme l'un et l'autre quand je les ai contactés. Ils se sont rappelés ces nombreux souvenirs, et en particulier ceux du jour de la diffusion de l'émission : « Nous étions en famille et avec des amis, et sitôt la fin de l'émission, le téléphone a sonné sans arrêt pendant 2 heures, il y avait des inconnus qui avaient trouvé nos coordonnées dans l'annuaire, et nous félicitaient, et puis une amie de lycée que j'avais perdue de vue et qui m'appelait de Paris. Pendant quelques jours, nous avons aussi reçu des petits mots de félicitations. Ce fut une "gloire" très passagère heureusement, mais on en garde un excellent souvenir ! »

Ils ont en effet fait la une de "La dépêche du Lot et Garonne" du 12 juin 1984 :

Cliquer pour agrandir l'article de "La Dépêche du Lot et Garonne" du 12 juin 1984
Cliquer ici pour agrandir l'article

Ils m'ont photocopié les 3 textes originaux des énigmes, que vous pouvez agrandir en cliquant sur chaque vignette ci-dessous :

Cliquer pour agrandir le texte de la 1ère énigme Cliquer pour agrandir le texte de la 2ème énigme Cliquer pour agrandir le texte de la 3ème énigme

Ils ont aussi toujours ce courrier d'Annick Vaclin qui leur annonçait les dates de diffusion de l'émission sur les différentes chaînes européennes.

Cliquer pour agrandir le courrier annonçant les dates de diffusion de l'émission à Grenade
Cliquer ici pour agrandir le courrier
annonçant les dates de diffusion

Témoignage recueilli en février 2006