Quelle machine a été utilisée pour cette émission ?

C'était le Bell Jet Ranger immatriculé XB-XKN de la compagnie Rüdisühli Helikopter, basée à Zurich.

Urs Gisel et Philippe de Dieuleveult à bord du Jet Ranger HB-XKN Urs Gisel, pilote de Rüdisühli Helikopter à Zurich en 1981

Vous rappelez-vous du jour de tournage de cette émission ?

Le tournage a eu lieu le 8 décembre 1981. Nous sommes partis de Zurich à 10 heures et y sommes revenus à 15 heures.

 

(la diffusion a eu lieu sur Antenne 2 le 18 avril 1982)

Cette émission a-t-elle également été tournée dans une version étrangère avec un autre animateur (anglais, italien, néerlandais, …) ?

Oui ! Nous avons tourné le surlendemain, le 10 décembre 1981, la version allemande, "Rätselflug", avec Gunther Jauch. Nous sommes partis de Zurich à 10 heures et sommes revenus à 13 heures.

Il arrivait à Philippe de Dieuleveult d'être caméraman pour les versions étrangères : a-t-il filmé cette version allemande ?

Non, je me souviens que c'était une équipe complète de l'ARD.

Pourquoi est-ce vous, en particulier, qui avez été choisi pour piloter dans cette émission ? Connaissiez-vous l’émission ? Y teniez-vous particulièrement ?

Je connaissais l'émission effectivement. Mais on m'a demandé de voler pour cette émission car j'avais déjà fait plusieurs vols pour des chaînes de télévision (ZDF, SRG, etc...)

Les producteurs vous avaient-ils contacté pour la préparation de cette émission, bien avant le tournage ? Avaient-ils fait une reconnaissance aérienne des lieux, par exemple ?

Oui, le programme avait été donné quelques jours à l'avance, et une reconnaissance des emplacements possibles pour les atterrissages avait été faite le 7 décembre 1981. Le jour de reconnaissance était aussi prévu pour vérifier que le terrain montagneux ne gênait pas la communication entre l'hélicoptère et l'avion-relais qui survolait la zone de jeu durant toute l'émission.

Comment se sont passés les repérages ?

On avait reçu une permission de se poser partout. Mais pour chaque trésor une place d'atterrissage avait été définie. C'était nécessaire parce que deux trésors étaient en ville, et que le trésor à Wildkirchli était dans un endroit inaccessible en hélicoptère.

Un des emplacements prévus pour l'atterrissage à Gais Récupération de l'équipe dans un champ enneigé Pour accéder au 3ème trésor, Philippe est installé dans un sac treuillé à partir d'un téléphérique

Aviez-vous l'habitude de vous poser en pleine ville sur les parkings comme vous l'avez fait à Appenzell, Trogen et Gais ?

Oui, j'ai commencé à voler dans la région de Zurich, et pour mon travail j'ai fait beaucoup de vols avec des atterrissages en pleine ville.

Départ depuis un parking d'Appenzell En phase d'approche à Trogen Atterrissage impressionnant au milieu des voitures sur un parking de Gais

Que pensez-vous de notre idée d’un site dédié à « La Chasse aux Trésors » et Philippe de Dieuleveult ?

C'est une merveilleuse idée !

Urs Gisel pilote toujours des hélicoptères à temps partiel, comme instructeur et pour des vols touristiques ou avec des photographes. Mais il est également pilote de ligne depuis 1986, et vole maintenant sur un Embraer 135BJ "Legacy" pour une compagnie d'avions-taxis.

Témoignage recueilli en novembre 2004