La "Chasse aux trésors" à Coxyde, en Belgique, a permis de découvrir une tradition unique au monde, la pêche à cheval, au moyen de cette énigme : "Maurice de Necker est à la pêche sur La Lize. Si elle n'a pas peur de Philippe, celui-ci recevra une poignée de crevettes."

23 ans après le tournage de cette émission, Maurice Denecker répond à nos questions !

Maurice Denecker remet une poignée de crevettes à Philippe de Dieuleveult Maurice Denecker salue la caméra de "La Chasse aux trésors" 23 ans plus tard, je rencontre Maurice Denecker

Vous souvenez-vous que, à l'époque, les candidats ont eu beaucoup de difficultés pour vous trouver ?

Oui, et c'est très curieux, car je peux vous assurer que, déjà en ce temps-là, j'étais très connu, et mon cheval aussi. Ils n'ont vraiment pas demandé aux bonnes personnes !

Et après l'émission, vous deviez être encore plus célèbre ?

C'est vrai... C'était de la folie... On venait de partout pour me voir avec La Lize. Cela en devenait même gênant vis à vis de mes camarades pêcheurs... Dès que je revenais de la pêche, les gens ne s'intéressaient qu'à moi et La Lize et pas aux autres... Alors, j'ai eu l'idée de revenir systématiquement le dernier de la pêche. Les gens se précipitent sur les chevaux dès qu'ils sortent de l'eau, pour voir le résultat de la pêche. Mais de loin ils ne pouvaient pas deviner si c'était moi ou quelqu'un d'autre, alors, en sortant le dernier, ça les obligeait à voir tous les pêcheurs !

C'était la rançon de la gloire !

Oui, j'ai même eu une médaille par la mairie, mais ça aussi ça me gênait, car d'habitude on donne ça pour rendre hommage aux morts !

Vous avez quand même un bon souvenir de ce tournage ?

Oh oui, Philippe de Dieuleveult est revenu me chercher après l'émission et il a demandé que je sois là pour visionner les images du tournage qui venait d'avoir lieu. Je suis donc allé avec lui à la base aérienne de Coxyde. Il y avait le lendemain le même tournage avec l'animateur néerlandais. Mais Philippe était resté là les 3 ou 4 jours et on a mangé des crevettes ensemble presque tous les jours à l'estaminet "in de Peerdevisscher" que j'ai tenu durant 27 ans. C'est le bar qui se trouve juste à côté du "Musée National de la pêche", ici, à Oostduinkerke.

L'estaminet dans lequel Philippe a mangé avec Maurice Denecker

Avez-vous revu Philippe par la suite ?

Non, mais j'ai bien pensé à lui quand il a disparu. J'étais allé servir au Congo, et je me rappelle que, pour traverser n'importe quelle rivière, on avait des grenades offensives. C'est infesté de crocodiles par là... Par exemple, si on devait traverser une rivière, même si on ne voyait pas de crocodiles en surface, on balançait quand même une grenade offensive dans la flotte, et dès qu'elle sautait, l'eau devenait toute rouge, c'est qu'il y en avait bien qui nous attendaient...

Avez-vous fait d'autres prestations avec votre cheval pour la télévision ?

J'aurai pu en faire beaucoup mais cela ne m'intéressait pas. Une fois cependant, une équipe de télévision allemande est venue faire un reportage sur nous. Ils sont arrivés plus de 2 heures en retard car ils sont d'abord allés en France, à "Dunkerque", et ils ont longtemps cherché là-bas des pêcheurs à cheval, ils ne risquaient pas d'en trouver !!! J'ai aussi fait une fois une démonstration à Sainte Adresse, près du Havre. J'avais eu une autorisation spéciale : En France, pour pêcher la crevette en bord de mer, les pêcheurs doivent obligatoirement pousser leurs filets, ils n'ont pas le droit de les tirer. En Belgique on a le droit de tirer, et avec le cheval on ne peut pas faire autrement, on ne peut pas demander au cheval de pousser le filet ! Le seul moyen de faire ma démonstration c'était bien qu'on m'autorise à tirer les filets.

Cliquer sur la photo pour visionner le reportage d'Antenne 2 (JT 20h du 01/08/1994) proposé par l'INA
Maurice Denecker et La Lize ont fait l'objet d'un reportage diffusé au JT de 20 heures d'Antenne 2
le 1er août 1994, cliquer ici pour aller sur le site de l'INA qui propose cette vidéo

Pêchez-vous encore aujourd'hui ?

Non, j'ai arrêté. Mais je continue d'aller voir mes camarades pêcheurs qui continuent la tradition pour les touristes. Car en réalité, en juillet ou en août, on ne pêche pas grand chose, les crevettes sont toutes petites et peu nombreuses. Mais vous savez, ce n'est quand même pas que du folklore : Il faut entretenir son cheval, le nourrir, l'héberger.

L'une des dernières photos de Maurice pêchant sur son cheval, en juillet 2004

Maurice Denecker continue d'encourager les autres pêcheurs qui perpétuent la tradition à Oosduinkerke

Et La Lize, qu'est-elle devenue ?

Elle n'est plus là depuis une dizaine d'années...

 

Eddy d'Hulster était également là il y a 23 ans lors du tournage de l'émission. Il était dans un premier groupe de pêcheurs à cheval que Philippe a interrogé avant de rejoindre, 1 ou 2 kilomètres plus loin, le groupe où se trouvait Maurice Denecker. Il pêche toujours aujourd'hui, et à son retour de pêche il est bien surpris qu'on lui reparle de "La Chasse aux trésors"...

Philippe interroge un premier groupe de pêcheurs à cheval, parmi lesquels Eddy D'Hulster

23 ans plus tard, Eddy D'Hulster se souvient de ce court moment passé avec Philippe de Dieuleveult

Avez-vous toujours le même cheval qu'il y a 23 ans ?

C'est vrai, ça fait 23 ans déjà... j'étais tout jeune...
Pour le cheval, oh que non ! Ces chevaux ne vivent que 20 à 24 ans, et nous ne commençons à travailler avec eux que quand ils ont environ 6 ans. Comme La Lize, 23 ans après, c'était sûr que vous ne le reverriez pas...

Saviez-vous depuis longtemps que vous étiez susceptible de participer au tournage de "La Chasse aux trésors" ?

Non, Maurice devait le savoir depuis un peu plus longtemps. Il ne nous l'a dit que 2 ou 3 jours avant... On a donc vu arriver Philippe de Dieuleveult, il s'est littéralement jeté à l'eau pour nous interroger, il était trempé... et il est reparti presque aussi vite puisque Maurice n'était pas dans notre groupe... C'était impressionnant de le voir en direct, quel fonceur !

 

Philippe, trempé au milieu des pêcheurs à cheval d'Oostduinkerke

 

Merci à Christiane Moncarey qui a permis de convenir de rendez-vous avec ces pêcheurs le 16 août 2005.

 

Horaires sur ce lien

Cliquer pour connaître les horaires de pêche à cheval à Oostduinkerke