Vous rappelez-vous du jour de tournage de cette émission ?

Je situerai l'enregistrement à début septembre 1984. Mais je n'ai aucune mémoire des dates et je ne suis absolument pas fiable pour cela ! C'était très tôt le matin et je me souviens que l'enregistrement de l'émission a failli être annulé car il y avait un souci de "fenêtre", et on risquait de dépasser l'horaire possible.

(la diffusion a eu lieu sur Antenne 2 le 23 septembre 1984)

Combien de jours au préalable avez-vous été prévenus avant le tournage ?

Cela c'est passé en deux fois, une première fois en "stand by" et le feu vert 2 ou 3 jours plus tard.

Pourquoi vous êtes-vous portés candidats pour cette émission ?

Cela m'amusait beaucoup, je suivais souvent l'émission. J'ai toujours aimé résoudre des "casse-têtes", et je me sens à l'aise sur un plateau de télévision (j'avais déjà plusieurs films ou téléfilms derrière moi, ainsi que des animations d'émissions comme "On ne peut pas tout savoir" sur A2 où j'avais pris la suite de Georges de Caunes). Enfin, j'aime les jeux, les voyages, le dépaysement, ......... bref, cette participation avait tout pour me plaire !

François Jaubert a l'habitude des plateaux de télévision.

Un candidat nullement impressionné par les caméras !

C'est vous qui avez pensé à Jenny Astruc comme co-candidate ?

Comme dans cette émission, il fallait être vif, réactif et rapide, mieux valait travailler avec quelqu'un que l'on connaissait et dont on pouvait donc anticiper les réactions !

Les candidats avec Didier et Elsa Recherche méthodique pour 2 comédiens qui ne jouent pas un rôle, mais sont bien des candidats décidés à gagner ! La parfaite entente entre François Jaubert et Jenny Astruc déclenche une bonne humeur très communicative !

Avez-vous passé des tests de sélection ?

Je n'ai pas passé de tests. En effet, d'une part, la femme de l'un des producteurs de l'émission était une amie, et donc savait ce que je pouvais faire, et d'autre part, mon passé devant les caméras avait montré comment j'y réagissais. Il faut cependant que je précise que ces connaissances ne m'ont en aucun cas aidé pour le jeu. En effet, non seulement, avant de retenir ma candidature, j'ai eu un rendez-vous avec l'équipe de production qui m'a posé plein de questions, une sorte d'"oral", en quelque sorte, mais de plus, je n'ai bénéficié d'aucun "tuyau" ni indication ni rien qui aurait pu m'aider lors de l'émission. Le seul petit "passe-droit" fut que, comme cette centième était très importante pour la production - surtout qu'il y avait en plus une sorte de marketing en vue de vente à un autre pays sur cette émission précise - je suis remonté dans la file d'attente et que l'on m'a pris pour cette centième : la production voulait mettre toutes les chances de son côté et je me souviens que l'on m'a dit : "On vous fait confiance, n'hésitez pas, que vous sachiez ou non, soyez vivant au maximum, nous voulons que cette émission soit brillante". En quelque sorte, ce qui les intéressait, c'était que je vienne, en plus d'être un candidat "normal", en soutien d'animation avec le vrai présentateur.

Comment avez-vous été prévenus que votre candidature était retenue ?

Par un coup de fil et un rendez-vous au bureau de la production. Je ne crois pas que c'était la procédure habituelle mais j'ai compris qu'il y avait une certaine fébrilité pour cette centième et la production "serrait les boulons"... Mais je répète et réaffirme que je n'ai bénéficié et Jenny Astruc non plus, d'aucune indication préalable pouvant nous aider !

Une anecdote de tournage ?

Je me souviens que Didier Lecat a "ramé" comme un malade car nous avions terminé avec presque dix minutes d'avance sur l'horaire prévu et il a fallu qu'il "meuble" pour garder le temps de la case horaire... Heureusement pour lui, Jenny Astruc et moi n'étant bien sûr pas gênés par le fait d'être en plateau avons "anecdoté" comme des fous pour gagner du temps sans que cela devienne languissant !

Les candidats avec Didier Lecat

Didier n'a pas besoin de "meubler", les candidats sont là !

Avez-vous gardé des contacts avec les participants de l'émission ?

Oui, avec Jenny Astruc puisque nous avons tourné ensemble (elle jouait un rôle important dans un moyen métrage que j'ai réalisé : "Ovide" qui a été sélectionné à "Perspective" pour le festival de Cannes 1984), et comme je dirige beaucoup de Versions Françaises de films étrangers, je l'ai distribuée et dirigée à de nombreuses reprises.

J'ai gardé aussi de bonnes relations pendant longtemps avec un des producteurs (Jean-Jacques Pasquier) mais nos carrières respectives ont fait que nous ne nous voyons plus depuis quelque temps.

Que pensez-vous de notre idée d’un site dédié à « La Chasse aux Trésors » et Philippe de Dieuleveult ?

Il est toujours bon de ne pas oublier ce qui fût de grandes heures de Télévision ! Et je suis ravi de rendre service à des "aficionados", ce qui n'est que normal : nous vivons de l'amour de ceux qui aiment notre travail, il est normal que nous leur donnions ce que nous pouvons !

François Jaubert est toujours comédien, toujours réalisateur, « Mais mon activité dans le doublage, tant comme comédien que surtout comme Directeur Artistique a un peu "bouffé" tout le reste ! »

Il a retrouvé des coupures de presse qui évoquaient sa participation à cette "100ème Chasse aux trésors", qui a été... la 99ème diffusée sur Antenne 2 !

Cliquer pour agrandir les coupures de presse conservées par François Jaubert
Cliquer sur la vignette pour agrandir ces documents

Témoignage recueilli en mars 2005