Jocelyn Hattab était l'animateur terrain de la version italienne de "La Chasse aux trésors", ce qui lui a parfois valu le surnom de "Dieuleveult italien". Il a également participé à l'émission française tournée à Carthagène de Colombie, dans laquelle il y avait 2 hélicoptères, et où il était installé à bord du 2ème hélicoptère.

Le générique de l'émission à laquelle Jocelyn a participé comme vidéoman  Jocelyn à bord de l'hélicoptère en chasseur italien de trésors à Las Vegas  Jocelyn jouant de la trompette en Louisiane

Jocelyn à Hong Kong, prêt à se battre pour récupérer le trésor !  Jocelyn à Kandy, au milieu des éléphants  Jocelyn à Kangaroo Island

Jocelyn à Kapsiki, à la rencontre de "Christophe Colomb"  Jocelyn à Madère, récupérant un harpon sur une barque au large  Jocelyn dans l'hélicoptère à Malte

Jocelyn brandissant le trésor à Popayan  Jocelyn en fin d'émission près de Spa, au bord de la cascade de Coo  Jocelyn jouant au pompier à Sydney

Jocelyn chassant le trésor sous-marin à La Havane  Jocelyn au Gabon  Jocelyn venant de sauver une "innocente victime" à Volubilis

Quand et comment avez-vous commencé à travailler sur "La Chasse aux trésors" ?

J'ai beaucoup travaillé avec Jacques Antoine, qui est mon maître, vu que j'ai suivi ses traces. De 1974 à 1980, nous nous occupions de Télé Monte Carlo en langue italienne : Jacques en avait la charge et moi celle de diffuser les programmes et de les réaliser. Durant cette période, Jacques a eu l'idée de "La Chasse". Durant nos réunions, grâce à mes connaissances techniques et artistiques, je lui ai proposé d'utiliser une méthode de "faux direct" avec une ligne téléphonique à 4 fils, puis de se servir du montage pour confectionner le tout.

Votre collaboration était donc d'abord derrière la caméra ?

Oui, il faut savoir qu'à l'époque RCA sortait un nouveau modèle de caméra, la TK76, et que Sony sortait un modèle portable d'U-Matic. Les 2 matériels mis ensembles pouvaient être le support idéal de l'émission.

La caméra RCA aux couleurs de Vidéo Télé France

La difficulté était de trouver un moyen relativement souple pour le "reporter", pour qu'il soit en relation d'une part avec le studio, et d'autre part avec la station de base.

Quelle fut la solution ?

C'est là qu'est né le "soutien-gorge", le portable émetteur-transmetteur que les reporters portaient autour du cou et sur la poitrine, d'un poids je dois dire relativement élevé (près de 20 kilos), mais supportable. Et il y avait une batterie de rechange dans l'hélico (c'était la batterie qui représentait le poids le plus élevé).

D'après Jocelyn, Philippe porte un "soutien-gorge" !

Et les essais ont pu commencer ?

L'émission "pilote" a eu lieu à La Rochelle avec une escale à Fort Boyard. Jacques Antoine adorait voyager et pratiquement toutes les premières émissions se sont déroulées dans des destinations que Jacques connaissait bien.

Comment vous êtes-vous retrouvé devant la caméra ?

En 1980 Télé Monte Carlo avait des problèmes et je fus contacté par la RAI pour un contrat de 2 ans. En 1982, la "Chasse aux trésors" marchait bien en France et je l'ai proposée à la RAI. Jacques vint me voir un jour à Rome et me dit : "Mais pourquoi tu ne le ferais pas toi-même, le reporter ?" Mon personnage public fonctionnait bien, la RAI accepta. D'une part la RAI pouvait contrôler le programme sans avoir à envoyer de producteur italien, et d'autre part Télé Union favorisait ses relations avec la RAI.

Jocelyn a proposé à la RAI de s'embarquer dans l'aventure de "La Chasse aux trésors"  Jacques Antoine a suggéré à Jocelyn d'endosser le rôle tenu par Philippe de Dieuleveult dans la version française

Jocelyn se prépare dans l'hélicoptère, avec Patrick Fabry  Jocelyn filmé par Patrick Fabry dans "La Caccia al tesoro"

Est-ce que vous étiez physiquement préparé pour le rôle ?

Je n'avais pas la condition physique de Philippe et c'est vrai que cette émission m'a donné quelques frayeurs... Je me souviens en particulier de la séquence dans l'ULM en Belgique, le type n'arrêtait pas de redémarrer son moteur qui calait sans cesse, j'ai pensé plus d'une fois qu'on allait s'écraser... Et une autre fois en Espagne à l'Alhambra, il fallait descendre en rappel et il y a eu un problème avec l'attache et la corde, tout cela s'est pris dans ma main et je suis resté suspendu de longues minutes coincé par une seule main, le reste de mon corps suspendu dans le vide... Patrick Fabry est venu m'aider mais ce fut très dur et très long, à un moment je me suis même demandé si je n'allais pas sortir un couteau pour couper cette corde...

On vous voit sur un certain nombre de photos avec Philippe de Dieuleveult...

C'est Philippe qui m'a servi d'opérateur dans certaines émissions italiennes. En fait je l'appelais "Gaetano" en référence à un grand pilote d'hélico italien qui avait travaillé dans "La Chasse" à Pompéi et que Philippe aimait bien.

Philippe et Jocelyn, son homologue italien

Nous nous faisions souvent des blagues au cours des tournages. Au Pérou par exemple, Philippe portait un masque (un énorme masque qu'il a rapporté en France, avec pas mal de problème dans l'avion...), mais quand je l'ai reconnu, je l'ai pincé entre les jambes et il s'est sauvé en courant !

A Puno, dans la version italienne de "La Chasse aux trésors", c'est Philippe de Dieuleveult qui se cache derrière ce masque... mais Jocelyn ne va pas tarder à le reconnaître !

Vous n'aviez pas adopté sa tenue rouge de "chasseur de trésors" ?

Philippe n'appréciait pas que d'autres "chasseurs" aient été obligés d'utiliser une combinaison rouge comme la sienne, car c'était son idée et un peu sa marque de fabrique. Je ne l'ai pas fait à la fois par amitié pour lui et parce que cela ne m'intéressait pas. J'avais plusieurs sponsors et je n'avais pas de tenue attitrée, je m'habillais différemment et comme je voulais pour chaque émission. De toutes façons en Italie le public aurait été étonné de me voir constamment dans la même tenue, il aurait pensé que l'on manquait de budgets pour me changer mon costume !

Aviez-vous revu Philippe après l'arrêt de "La Chasse aux trésors" ?

Je suis resté en contact avec lui pratiquement jusqu'à sa disparition. Je devais faire parti du raid sur le fleuve Zaïre, mais j'avais déjà signé un contrat pour une tournée.

Je suis aussi resté en contact avec Miguel De La Quadra Salcedo (l'espagnol), et avec Johan Torén (le suédois), mais depuis quelques années je les ai perdus de vue. Pendant la période de "La Chasse", Jean-Paul Le Fur, notre ingénieur du son, était aussi mon complice et mon ami, et on partageait nos moments plus relax.

Johan Toren, chasseur suédois, Jocelyn, et Philippe

Il y a eu 19 émissions de "Caccia al Tesoro" diffusées entre le 22 juin et le 9 novembre 1983, et 11 émissions diffusées entre le 1er août et le 17 octobre 1984.

Le portrait de Jocelyn figurait sur la boîte du jeu de société inspiré de "Caccia al Tesoro" :

Jocelyn est également l'interprète de la chanson "Un' Avventura" qui a servi de générique à "Caccia al tesoro" :

Cliquer sur l'image pour télécharger la chanson du générique de "La Caccia al tesoro" interprétée par Jocelyn
Cliquer sur l'image pour télécharger la chanson en format MP3 - 796 Ko

Le clip "Runner in the sky" de Jocelyn avec de nombreux extraits de "Caccia al tesoro" :

Jocelyn Hattab est toujours auteur, animateur, producteur et réalisateur sur la RAI, la télévision italienne, où il a conçu de nombreuses émissions à succès. Vous trouverez toutes les informations le concernant sur son site officiel :

http://www.jocelyn.tv/

Témoignage reçu sur le site chassetresor.fr.st le 20 juillet 2004, actualisé en octobre 2008, février 2010 et février 2012
Merci à Sabrina, webmaster du site officiel de Jocelyn