Retrouver Joanne Cossette n'a pas été très simple, car Philippe de Dieuleveult s'est trompé lorsqu'il l'a présentée en début d'émission : il nous a présenté sa pilote... "Josette", c'est-à-dire un prénom erroné, sans prononcer son nom. Mais avec beaucoup d'obstination, et un peu de chance (celle de contacter les bonnes personnes !), voici le témoignage de la seule femme qui a piloté un hélicoptère pour "La Chasse au trésor", et certainement la plus jeune pilote de l'émission, car elle avait à l'époque... 20 ans !

Vous rappelez-vous du jour de tournage de cette émission ?

J'avais noté sur mon carnet de vol que j'avais piloté pour une équipe de la télévision française. J'ai effectué un vol d'1 heure 30 le 11 novembre 1980, et un vol d'1 heure 45 le 12 novembre 1980. Je ne me souviens pas à quel moment de la journée c'était.

 

(la diffusion a eu lieu sur Antenne 2 le 22 mars 1981)

Quel était l'hélicoptère utilisé dans cette émission ?

C'était un Fairchild Hiller 1100 (FH1100), immatriculé C-GUMK, provenant de la compagnie Air Alma ("Les hélicoptères du Lac St Jean").

Philippe de Dieuleveult devant l'hélicoptère de l'émission  Nous sommes dans la seule émission pour laquelle un hélicoptère de type Fairchild Hiller 1100 a été utilisé  Philippe monte à bord du FH-1100 piloté par Joanne Cossette

L'hélicoptère de cette émission était visible sur les génériques  Le générique de "La Chasse aux trésors", avec des images de l'hélicoptère piloté par Joanne Cossette  Afin de créer le générique, des images ont été prises des hélicoptères utilisés pour les toutes premières émissions

Savez-vous pourquoi il a été fait appel à cette compagnie ?

C'était la plus proche du lieu de tournage. Les heures étant calculées du départ de la base au retour de la base (Héliport d'Alma), toute autre compagnie à l'extérieur de la région aurait eu des frais supplémentaires en conséquence.

Un autre FH-1100 d'Air Alma "Les hélicoptères du Lac St Jean" (photo de René Denis)

Pourquoi est-ce vous, en particulier, qui avez été choisi pour piloter dans cette émission ?

J'étais un des pilotes disponibles à la base au moment du tournage.

Joanne Cossette a piloté pour Air Alma durant 2 ans 1/2

Vous avait-on expliqué le principe de l'émission, qui n'était pas encore diffusée ?

Je ne connaissais pas Philippe de Dieuleveult avant le tournage, ni l'émission en question d'ailleurs ! Je n'ai aucun souvenir que quelqu'un m'ait expliqué les règles du jeu, ou d'en avoir bien compris l'objectif ! Est-ce que je savais que le jeu était minuté ? Ou jusqu'à quel point c'était critique ? Je n'en suis pas certaine ! On me demandait de me rendre à un endroit précis... et j'y allais !

A la date du tournage, cette jeune pilote aura 21 ans dans quelques jours  Joanne Cossette suivait tout simplement les instructions et destinations demandées par Philippe de Dieuleveult  27 ans après, ce sont des souvenirs bien lointains pour Joanne, qui ne se souvient plus nécessairement des détails des repérages

Vous êtes-vous rendue compte que Philippe de Dieuleveult "écorchait" votre nom lors de la présentation ?

Oui, dès le départ, mais le tournage était débuté... et puis j'ai jugé que ça ne changeait rien au fond ! Donc je n'ai pas essayé de le corriger.

Philippe de Dieuleveult présente la pilote... "Josette", il s'est tout simplement trompé en mélangeant son nom et son prénom !  En plein tournage, Joanne n'a pas jugé utile de reprendre Philippe de Dieuleveult qui s'est trompé en la présentant !

Comment se sont passés les repérages ?

Je n'en ai aucun souvenir. J'ai volé 2 journées consécutives mais je ne me souviens pas du vol de reconnaissance ni d'avec qui j'étais malheureusement.

Que pensez-vous de notre idée d’un site dédié à « La Chasse aux Trésors » et Philippe de Dieuleveult ?

Je crois que c'est une excellente idée ! Un peu surprise car cela fait tellement d'années... Je suis désolée de ne pouvoir mieux vous aider !

Joanne Cossette a travaillé durant 2 ans 1/2 comme pilote pour Air Alma (notamment en contrat de feux de forêts, et en contrat avec le ministère des ressources naturelles). Ensuite elle s'est réorientée en suivant une formation d'infirmière. Elle travaille actuellement comme infirmière industrielle chez Bell Textron à Mirabel près de Montréal. « Mais j'ai toujours gardé contact avec le milieu de l'aviation, je participe à toutes les retrouvailles des finissants en pilotage, et j'ai plusieurs amis qui sont encore à l'emploi dans le milieu, dont mon mari d'ailleurs, qui est technicien licencié en entretien d'aéronef. »

Joanne en 2005 lors des retrouvailles des pilotes de la promotion de 1980

Je tiens à remercier Michel Careau et Suzanne Pomerleau qui m'ont permis de retrouver Joanne, dans un si vaste pays, et avec si peu d'informations !

Témoignage recueilli en mars 2008