1963 - 1967

Pilote d'avion et planeur en aéro-club (petits boulots le soir et durant les vacances pour payer mes heures de vol)

1968 - 1974

Pilote ALAT : vols sur Bell 47, Alouette, Puma et avions (L-19, Nord 3200, Nord 3400, etc...)

Jean Thomas en 1969 à l'ALAT

1974

Héli Union : pilote instructeur puis Off Shore

1975 - 1977

Commandant de bord Off Shore sur S58T et Puma en Tunisie, Côte d'Ivoire, Brésil, Lybie

1978 - 1979

Héli Union Tarbes : instructeur, puis responsable des cours

1979 - 2005

Aérospatiale-Eurocopter : Pilote instructeur, pilote de réception, puis pilote d'essais

1979 : Instructeur dans l'Armée de l'Air à Abu Dhabi

entre 1980 et 2005 : plusieurs séjours au Népal (instruction en vol sur Alouette 3, Lama et Puma ; 1er posé au-dessus de 4 807 m : le camp de base Everest à 5 400 m ; superbes vols dans le Langtang, les Annapurna ; vols avec le jeune Lieutenant népalais Lama, que je retrouverais Général en 2003, et en 2005 pour le premier posé-décollage sur le toit du monde)

1981 : Instructeur Gardes Côtes en Irlande

1985 : EPNER (Ecole du Personnel Navigant d'Essais Réception) à la base aérienne d'Istres

1987 : une année formidable à Singapour pour la production du SA332 de l'Armée de l'Air (et toujours de nombreux voyages en Chine, Europe, Moyen-Orient, Amériques, etc...)

1991 : une (bonne) année en Suède (programme SA332 Air Force)

Opération rendant inapte PN provisoire durant 6 mois, puis reprise des vols

Autorotation réelle en Lama depuis 22 000 pieds

Nombreux convoyages et tournée de démonstration Cougar en Arabie Saoudite et Turquie, puis une année à Ankara pour la production des Cougar de l'Armée Turque

2002 : Instructeur pilote en Indonésie : V VIP, SA332 MK2

2003 : Instructeur Ecureuil B3 au Népal. "Je monte au col sud à 7 000 m, flirte autour de l'Everest, vite j'appelle Bernard Certain (le papa de l'Ecureuil) et Didier Delsalle (le pilote d'essai expérimental) : "On peut se poser sur l'Everest". Nous reviendrons avec Didier en 2005 : Cocorico !"

2005 : perte des licences de pilote d'essai et pilote de réception pour raisons médicales. "Le soleil me semble bien terne subitement..."

  Instructeur sur simulateur de vol Héli Sim

En mai 2003, au pied de l'Everest, Jean Thomas va utiliser cet Ecureuil pour aller récupérer 2 blessés dans un crash d'hélico à plus de 5000 mètres

Jean Thomas accompagne Didier Delsalle dans les vols de reconnaissance qui ont précédé son posé sur l'Everest en Ecureuil Didier Delsalle et Jean Thomas, après le posé record sur l'Everest à 8850 mètres, le 14 mai 2005

Jean Thomas dans ce Dauphin d'Héli Union, au Congo en 2007

Les 2 "Chasses aux trésors" en 1983 ne sont pas ses seules escapades sous les feux de la rampe... En 1981 déjà, Jean Thomas avait doublé Jacques Dutronc dans un film de Gérard Pirès, avec également Jane Birkin et Guy Marchand, "Rends-moi la clé" : "Une course poursuite mémorable sur la route Brest/Quimper entre une voiture et un Ecureuil ! Dans une des séquences du film, Jacques Dutronc avait improvisé une réplique en me voyant derrière la caméra, il devait dire "je ne suis pas con", et il a rajouté "je sais même piloter un hélicoptère". Ce rajout a été gardé au montage. J'ai d'ailleurs été invité chez Jacques et Françoise en Corse."

"Rends-moi la clé !" est un film de Gérard Pirès sorti en 1981

 

Jean Thomas vient de se poser pour cette séquence du film "Rends-moi la clé !"

Plusieurs séquences du film montrent un Ecureuil piloté par Jacques Dutronc (en réalité Jean Thomas !)

Changement de cadre, c'est Jacques Dutronc qui descend de l'hélicoptère

 


Cette mosaïque donne un aperçu des nombreuses séquences du film
"Rends-moi la clé" dans lesquelles on remarque l'Ecureuil F-GCVN
(celui, qui, repeint, a servi à "La Chasse aux trésors" à La Napoule)
piloté par Jean Thomas en doublure de Jacques Dutronc