Quelle machine a été utilisée pour cette émission ?

Il y en avait deux ! Tout d'abord une Alouette 3 immatriculée KPTPU de la compagnie indonésienne IAT (Indonesian Air Transport) où je travaillais. Mais nous avons également fourni l'Alouette 2 KPTPT équipée pour la retransmission sonore simultanée par satellite.

Philippe de Dieuleveult devant l'Alouette 3 d'IAT pilotée par Jean Nicolas L'Alouette 3 KPTPU de "La Chasse aux trésors" à Bali Philippe de Dieuleveult et Jean Nicolas

Vous rappelez-vous du jour de tournage de cette émission ?

Le tournage a été effectué en novembre 1982 mais je ne peux préciser la date...

 

(la diffusion a eu lieu sur Antenne 2 le 27 mars 1983)

Pourquoi est-ce vous, en particulier, qui avez été choisi pour piloter dans cette émission ? Connaissiez-vous l’émission ? Y teniez-vous particulièrement ?

J'étais à Balikpapan (à Bornéo) quand mon patron local m'a demandé d'aller travailler à Bali avec une équipe française : Connaissant l'aptitude des français pour la langue anglaise, il a pensé qu'un pilote français serait plus apte à communiquer avec les usagers. Le deuxième pilote était hollandais et parlait parfaitement le français. Quand j'ai quitté Balikpapan pour rejoindre Jakarta où je devais trouver mon hélicoptère au siège de la compagnie, je ne savais pas du tout que j'allais travailler pour "La Chasse aux trésors" ! Par contre je connaissais et j'appréciais cette émission, alors quelle surprise de voir l'équipe de tournage à mon arrivée !

Décollage au début de l'émission Des paysages splendides survolés par Jean Nicolas
Jean Nicolas vient rechercher Philippe sur une rizière En vol pour le 3ème trésor !

Cette émission a-t-elle également été tournée dans une version étrangère avec un autre animateur ?

Oui ! Elle a également été tournée en italien, en anglais et en hollandais. J'étais le pilote de l'hélicoptère visible à l'écran dans l'émission française et l'émission italienne, et mon collègue hollandais Quentin a piloté pour l'émission anglaise et l'émission hollandaise tandis que j'avais pris sa place dans l'hélico-relais.

Il arrivait à Philippe de Dieuleveult d'être caméraman pour les versions étrangères : a-t-il filmé dans ces autres versions ?

Philippe était effectivement le caméraman pour les 3 autres versions. Le caméraman français ne voulait pas dépasser son quota quotidien d'heures de travail pour des raisons syndicales !

Comment se sont passés les repérages ?

Les repérages ont été effectués au sol : pour de sombres raisons (mercantiles...), le gouverneur de Bali a retardé au maximum le début des vols. Les premiers vols ont eu lieu pour le tournage des émissions. Cela n'a pas été facile de retrouver des repères en volant à basse altitude et en n'ayant eu qu'un repérage au sol.

Avez-vous ensuite gardé des contacts avec les membres de l'émission ?

Non, aucun. Comme je travaillais hors de France, je n'avais pas connaissances des programmes de la télévision française. Et je n'ai jamais revu Philippe.

Que pensez-vous de notre idée d’un site dédié à « La Chasse aux Trésors » et Philippe de Dieuleveult ?

C'est une excellente idée de remettre en mémoire "La Chasse aux trésors" ! Philippe avait la modestie de dire que la vedette, c'était l'hélicoptère et non pas lui. Mais je dois avouer que les émissions en versions étrangères étaient bien fades par rapport à l'émission française, avec Philippe. Par son dynamisme et son professionnalisme, il a porté ce show à un niveau tel qu'il fût apprécié par tous les téléspectateurs de l'époque.

Lors d'une ballade après le tournage de l'émission

Jean Nicolas s'avoue "moins modeste que Philippe" avec lequel il a eu d'excellentes relations : "Il a reconnu l'émission de Bali comme une des meilleures qu'il ait faites ! C'était un type formidable et je suis très fier d'avoir travaillé avec lui."

Jean Nicolas est très heureux d'avoir travaillé avec Philippe de Dieuleveult

Témoignage recueilli en janvier 2005