Vous rappelez-vous du jour de tournage de ces émissions ?

En me référant à mon carnet de vol de cette époque, les essais et repérages ont eu lieu le 28 juin 1982, et le tournage le 29 juin 1982 dans la matinée, pour Carnac. Pour Le Guilvinec, les repérages et reconnaissances ont eu lieu le 30 juin et le 1er juillet 1982, et le tournage le 2 juillet 1982.

 

(la diffusion a eu lieu sur Antenne 2 le 1er août 1982 pour Carnac, et le 22 août 1982 pour Le Guilvinec.)

Sur la pointe de Quiberon, Philippe présente Jean-Claude Pruniaux comme "un as du pilotage" Jean-Claude Pruniaux et Philippe de Dieuleveult prêts pour l'émission à Carnac Le surlendemain, Philippe salue Jean-Claude Pruniaux au départ de Pont l'Abbé

Quelle était le nom de la compagnie qui a fourni l'hélicoptère pour ces 2 émissions ?

C'était le Bell 206 B3 de PAS-UP à Guyancourt (Toussus le Noble). La machine présentait une forte garantie de fiabilité.

Le Bell 206 Jet Ranger F-GCFZ de P.A.S.

Pourquoi est-ce vous, en particulier, qui avez été choisi pour piloter dans ces 2 émissions ?

J'étais assez emballé de le faire. Mais j'avais déjà été contacté par la production lors de la création de l'émission, qui souhaitait mon avis sur la location de machines en France et en Europe, et sur les garanties de fiabilité de pilotage. Nous étions donc en contact bien avant les émissions en Bretagne. La reconnaissance fut parfois effectuée par avion léger, et toujours avec l'hélico du tournage dans les jours précédents. Mais une reconnaissance terrestre suffisait pour préciser d'éventuels sites de posé.

Jean-Claude Pruniaux est enthousiaste de participer à l'émission Jean-Claude "Pux" aux commandes de l'hélicoptère au milieu des menhirs de Carnac Jean-Claude Pruniaux avait déjà été sollicité par la production de "La Chasse aux trésors"

Est-ce que ces émissions ont été également tournées avec un animateur étranger (anglais, allemand, italien, etc...) ?

Non à ma connaissance, en tout cas sans mon aide.

Dans l'émission à Carnac, vous "embarquez" à bord un policier. Etait-ce "prémédité" ?

Pas du tout ! Cela a été totalement improvisé au cours de l'émission.

Le policier qui a renseigné Philippe pour 2 énigmes de l'émission à Carnac

Sa présence ne vous a pas empêché d'avoir quelques ennuis suite à votre atterrissage à Er Lanic ! J'ai en effet un extrait de presse qui indique qu'une espèce protégée de mouettes avait été dérangée ?

Rien n'avait été interdit lors des repérages, les écolos ont fait le constat après d'éventuelles dégradations sur l'île, et je fus moi-même inquiété, en tant que commandant de bord, par une procédure qui fut assez longue (environ 1 an) dans laquelle l'avocat de Télé Union Productions me représentait.

L'îlot d'Er Lanic en approche

Cliquer pour agrandir cet extrait de "La Voix du Nord" relatant les ennuis provoqués par l'atterrissage à Er Lanic
Cliquer ici pour agrandir l'extrait de presse

Dans l'émission au Guilvinec, c'est le transfert de Philippe de Dieuleveult sur un bateau de pêche depuis l'hélicoptère au moyen d'une échelle qui est particulièrement spectaculaire. Aviez-vous répété cette séquence avec Philippe ?

Pas du tout ! Pour Philippe c'était totalement improvisé. Mais lors des repérages nous avions pris des dispositions avec le caméraman pour la fixation et le déroulement de l'échelle. Lors de ce repérage, nous avons eu cependant quelques problèmes avec l'échelle qui s'est accrochée au bateau lors de la descente testée par Jean-Jacques Pasquier. Il a fallu rentrer au port "accrochés" au bateau. Cela n'était pas évident de placer l'échelle et son passager sur le chalutier sans toucher ni emmêler une antenne ou une autre amarre fixe ! Pour plus de stabilité, j'avais fait lester le bas de l'échelle pour éviter un flottement de celle-ci, et je crois que ce fut le lest qui s'emmêla dans les éléments de superstructure du bateau ! Mais cela ne déstabilisa personne, l'affaire fut menée sans ralentir le bateau, l'hélico juste en patrouille sur un bord, et décalé. Le lendemain, pour le tournage, nous avons mis un poids beaucoup plus élevé en bas de l'échelle.

Philippe a arrimé une échelle pour rejoindre le bateau de pêche Descente périlleuse à l'écart du bateau Ça y est, Philippe est à bord et a récupéré une lotte ("or boultouz", en breton)

Avez-vous gardé des contacts avec des membres de l’émission après le tournage de ces émissions ? Ou avez-vous eu des contacts avec eux, Philippe de Dieuleveult en particulier ?

Oui, j'avais gardé le contact avec le producteur Jean-Jacques Pasquier. J'ai revu Philippe inopinément à Issy Les Moulineaux, puis lors de la 3ème Coupe de France Hélico à Annecy les 23 et 24 juin 1984, où il était "l'invité vedette".

Que pensez-vous de notre idée d’un site dédié à « La Chasse aux Trésors » et Philippe de Dieuleveult ?

C'est très bien !

Jean-Claude Pruniaux est surnommé "Pux" dans le métier hélico. "Pux" est retraité du personnel navigant depuis 2004, mais il est encore en activité comme consultant pour les vols du représentant de Bell sur la France et l'Afrique. Il est toujours instructeur.

Il a également été le pilote de la très courte séquence du générique de la saison 1984, la seule qui n'est pas extraite d'une émission, dans laquelle un Ecureuil bleu-blanc-rouge d'Héli France survole une autoroute à basse altitude, avant de franchir un pont :

Courte séquence de promotion de l'Aérospatiale, avec l'équipe de Rémy Julienne installée dans les voitures Jean-Claude Pruniaux est aux commandes de l'Ecureuil, qui esquive le pont à la dernière seconde Cette séquence est la seule qui ne contient pas des images montrant un hélicoptère utilisé durant l'une des émissions

Cette séquence a été filmée par Frédéric Maury. Les véhicules empruntant cette autoroute (en construction !) sont conduits par Rémy Julienne et son équipe. Ces images étaient destinées initialement à un film de promotion de l'Aérospatiale, qui l'a cédé à Jacques Antoine pour le générique de "La Chasse aux trésors".

Témoignage recueilli en janvier 2006