Vous rappelez-vous du jour de tournage de cette émission ?

C'était au cours de l'hiver 1980-1981, avec un vol de reconnaissance la veille.

 

(la diffusion a eu lieu sur Antenne 2 le 24 mai 1981)

Philippe de Dieuleveult avec Günther Amann et le mécanicien treuilliste Adolf L'Alouette 3 de BOHAG posée dans la neige Un pilote très concentré pour cette mission télévisée au ras des cimes enneigées

Quelle machine a été utilisée pour cette émission ?

C'était l'Alouette 3 XB-XFF de la compagnie BOHAG (Berner Oberländer Helikopter AG).

L'une des Alouette 3 devant le hangar de BOHAG

Pourquoi est-ce vous, en particulier, qui avez été choisi pour piloter dans cette émission ? Connaissiez-vous l’émission ? Y teniez-vous particulièrement ?

Je travaillais pour la base BOHAG de Meiringen, et j'ai piloté pour cette mission tout simplement parce que j'étais en service ce jour-là. Mais j'avais déjà vu l'émission à la télévision suisse.

Comment se sont passés les repérages ? Pouviez-vous vous poser n'importe où ?

En fait, tout était bien organisé et préparé. J'étais accompagné du treuilliste et de membres de la production. L'un d'entre eux a été treuillé pour placer le trésor.

Philippe de Dieuleveult est treuillé exactement sur le banc où se trouve le trésor Philippe remonte, hélitreuillé dans l'Alouette 3 Cette émission est la seule dans laquelle l'hélicoptère à disposition est équipé d'un treuil. En Nouvelle Calédonie, Philippe "réquisitionnera" une Alouette 2 de la Gendarmerie pour se faire treuiller en cours d'émission.

Avez-vous ensuite gardé des contacts avec les membres de l'émission ?

Non, pas du tout. Je n'ai d'ailleurs jamais revu Philippe de Dieuleveult.

Que pensez-vous de notre idée d’un site dédié à « La Chasse aux Trésors » et Philippe de Dieuleveult ?

C'est une bonne idée. Mais je pense que les gens n'ont pas de temps à consacrer à ce qui s'est passé il y a si longtemps ! J'ai bien peur de n'avoir pas pu répondre à toutes vos questions...

Günther Amann a pris sa retraite après une impressionnante carrière. Ses souvenirs de "Chasse au trésor" sont bien peu de choses à côté des 4 000 sauvetages qu'il a effectués (Photo de Peter Schmid extraite du "Berner Oberland News" du 16 novembre 2004

Après une carrière aéronautique de 45 ans, 16 000 heures de vol sur hélicoptère, et plus de 4 000 sauvetages, Günther Amann est retraité depuis 2004, et il joue maintenant pleinement son rôle de grand-père, tout en se consacrant à des organisations humanitaires. Il nous a annoncé le décès du mécanicien treuilliste Adolf, dont il se souvient avec émotion : "J'étais entré chez BOHAG en 1971 en même temps qu'Adolf. C'était un mécanicien expert dans son domaine, un formidable assistant qui développait toujours de nouvelles idées, et un parfait camarade."

Philippe est treuillé par un grand professionnel Adolf aide Philippe à remonter dans l'Alouette 3 Philippe montre le trésor (la pipe de Sherlok Holmes) sous le regard amusé d'Adolf

Günther Amann se souvient de son collègue et ami Adolf auquel nous rendons hommage à travers cette page qui lui est dédiée

Témoignage recueilli en juillet 2006