Vous rappelez-vous du jour de tournage de cette émission ? De l'heure approximative ?

C'était le vendredi 29 avril 1983 en fin de matinée.
Les candidats avec Didier Lecat Alice et Gérard qui retrouvent Elsa pour la 3ème fois ! Les candidats avec Didier et Elsa

Combien de jours au préalable avez-vous été prévenue avant le tournage ?

Je ne sais plus très bien car, pour tout vous dire, nous sommes venus 3 fois !

3 fois ? C'est un record ! Expliquez-nous dans quelles circonstances ?

La première fois c'était un matin très tôt. On s'est retrouvé dans les studios, un monde tout à fait inconnu et nouveau pour nous... mais tout le monde était très gentil et rassurant. On attendait l'entrée sur le plateau pour savoir enfin dans quel pays le destin allait nous faire jouer... c'était en Côte d'Ivoire. Le jeu débuta, l'hélico prit son envol... et cassa le rotor arrière, dans un arbre je crois : Je ne m'en souviens plus très bien, il a du atterrir en catastrophe et le jeu était terminé pour ce jour-là !

Vous êtes repartis ?

Eh oui ! "Alice et Gérard" sont rentrés au Luxembourg... mais ils sont revenus trois mois plus tard... pour jouer cette fois-là en Tunisie. Seulement, après une attente interminable sur le plateau chaud-chaud, l'hélico ne pouvait pas partir à cause d'une tempête de sable... alors, "Alice et Gérard" sont repartis au Luxembourg !

Pour enfin revenir participer à cette belle émission à Gruyères et Château d'Oex ?

Trois fois, c'est divin ! Mon père m'avait dit "Ça suffit bientôt vos escapades à Paris !" (mes parents s'occupaient de notre fille Claire à chaque fois). "Alice et Gérard" sont revenus, comme des vieux pros ! Nous connaissions tout le monde, depuis la maquilleuse jusqu'à Elsa, mais la seule chose que nous voulions vraiment, c'était faire "La chasse aux trésors" avec Philippe ! Et cette fois-là ça a bien marché, avec quelques secondes en plus la troisième énigme aurait été trouvée, mais on était déjà bien contents d'en avoir eu deux, et pas des plus faciles.

La première énigme représente un parchemin partiellement brûlé contenant des extraits d'un poème de Lord Byron La 2ème énigme impliquait des montgolfières difficiles à atteindre La 3ème énigme était truffée de pièges et mots à double sens : cet objet est un oiseau !

Pourquoi vous êtes-vous portée candidate pour cette émission ?

Tout a débuté en regardant l'émission à la télé. On n'en manquait pas une pour rien au monde tellement on trouvait cela passionnant. Un jour j'ai jeté la phrase : "On serait bien capable de faire ça aussi...", et mon mari de répondre : "Tu n'as qu'à le démontrer !". Aussi vite dit, aussi vite fait, j'ai écrit une lettre à RTL et puis on a attendu...
Rien ne se passait. Sauf qu'on a eu un bébé et qu'on oubliait "La chasse aux trésors", jusqu'au jour où le téléphone sonna : "Ici RTL".

Jacques Navadic
Jacques Navadic, ancien directeur
des programmes de RTL

Avez-vous passé des tests de sélection  ?

Nous avons reçu une invitation sympa à la maison Louvigny avec Monsieur Navadic pour un petit test, et c'était tout vu : On a tout de suite su qu'on irait à Paris.

Gérard Crespin consulte la documentation Alice est très concentrée et nullement impressionnée pour sa 3ème venue sur le plateau de l'émission Cette 3ème fois est la bonne, la Chasse aux trésors a bien lieu !

Êtes-vous allée plus tard sur les lieux du tournage de cette émission ?

Non, avec nos gains on a loué une petite maison à la côte près de Royan. Nos premières vacances furent une catastrophe... J'ai laissé le portefeuille de mon mari contenant tout l'argent sur un étal du marché où je me le suis fait voler... Claire avait attrapé la rougeole... Tout cela est loin, maintenant on peut en rigoler, mais à l'époque on était contents que mon amie Aline soit avec nous pour nous dépanner car les cartes bancaires n'existaient pas encore...

Que pensez-vous de notre idée d’un site dédié à « La Chasse aux Trésors » et Philippe de Dieuleveult ?

Je vous souhaite beaucoup de succès pour vos recherches ! Nous n'avons guère de documents à vous livrer de cette belle aventure, si ce n'est évidemment nos souvenirs qui resteront à jamais gravés dans nos cœurs.

Gérard Crépin est toujours charpentier. Alice est toujours très prise par son travail d'infirmière, mais également par la peinture. Ils ont eu une seconde fille, Laurence. Alice m'a raconté "sa Chasse aux trésors" sous la forme d'une belle histoire bien sympathique : « Le grand trésor qui nous est resté c'est notre fille, notre couple et notre amitié avec Aline. »

Témoignage recueilli en février 2006