Vous rappelez-vous du jour de tournage de cette émission ? De l'heure approximative ?

Non, je ne m'en rappelle pas du tout. Ce dont je me souviens c'est que ça devait être à la fin de l'hiver, début 1984, car il faisait très froid dans les studios. Nous nous sommes ensuite réchauffés durant le tournage sous la chaleur des projecteurs, mais je suis sûr que les techniciens ont eu froid durant tout ce temps depuis l'endroit où ils se trouvaient avec leurs caméras.

C'est la dernière émission qui a été diffusée sur Antenne 2, le 2 décembre 1984.

Oui, et si je me souviens bien, ça a dû être également la dernière enregistrée.

Florent Aziosmanoff et Cristina Cramerotti avec Didier Lecat Les candidats avec Elsa Manet Didier et Elsa avec les candidats de la dernière émission diffusée en France

Combien de jours au préalable avez-vous été prévenu avant le tournage ?

Je suis en fait l'ami de l'un des producteurs qui a préparé l'émission. Il m'a téléphoné la veille du tournage, en pleine nuit, depuis le Gabon, pour me demander si je voulais être candidat, car il en fallait un en urgence.

Vous n'aviez pas postulé pour l'être ?

Non. Je ne suis pas un fan des jeux télévisés, en tout cas pas de ceux où il faut faire des recherches dans des livres... Je connaissais certes l'émission, mais je n'en étais pas fan comme vous ! C'est pour cela que je me suis fait accompagner par une étudiante que je connaissais, et non pas par ma copine. Cette étudiante était férue de documentation, ce qui était parfait pour le jeu.

Florent Aziosmanoff est un candidat trouvé au pied levé, il a convié une amie férue de documentation Cristina Cramerotti a été sollicitée par Florent Aziosmanoff pour participer au jeu Si Cristina était à l'aise avec la documentation, Florent aussi s'est plongé dans les livres pour les besoins de l'émission

Vous comptiez sur votre co-candidate pour jouer finalement !?

Oui, et c'est bien elle qui a décrypté toutes les énigmes à partir de la documentation.

Cette émission n'a pas été facile, il y a eu beaucoup de temps de perdu à cause d'une panne de pirogue ?

Oui... mais il y a eu un quart d'heure "d'arrêt de jeu", le temps de trouver une autre pirogue en état de marche... et on a repris normalement le cours de l'émission.

La pirogue que Philippe a trouvée tombe en panne à quelques mètres du rivage, il reste plus de 9 minutes La pirogue a été changée, mais elle ne va pas vite, il reste juste assez de temps pour le 2ème trésor Autant dire que le gong a vite résonné alors que Philippe était encore dans la pirogue sur le trajet du retour

Concernant la fin de cette émission, quand l'hélicoptère redécolle alors que Philippe n'a pas encore sauté sur les billes de bois, en avez-vous été le témoin sonore ?

Pas du tout ! Je vous avoue que j'ai découvert cette séquence lors de la diffusion, comme tous les téléspectateurs ! Mais comme les distances entre chaque trésor étaient très longues, nous avions déjà quitté le studio quand cela a dû être tourné...

Philippe doit sauter sur des billes de bois depuis l'hélicoptère Le pilote redécolle en croyant que Philippe a sauté ! Philippe tient bon, accroché au marchepied, en attendant que le pilote le repositionne au-dessus des billes de bois

Savez-vous s'il y a eu des versions étrangères de ce tournage ?

Oui, à mon avis 2 ou 3. Dont une italienne et une japonaise, j'en suis presque sûr.

Florent Aziosmanoff est aujourd'hui Directeur de la création pour une grande société de communication. Il a participé à une "Chasse aux trésors" au pied levé, avec beaucoup de naturel : « Je pense que j'agaçais le réalisateur, car je regardais sans cesse les caméras, qui ne m'impressionnaient pas ! »

Florent Aziosmanoff, très peu impressionné par les caméras !

Témoignage recueilli en mai 2005