Vers la fin de l'émission à Sion, Philippe de Dieuleveult emmène avec lui dans l'hélicoptère un témoin qu'il vient d'interroger et qui sait le guider jusqu'au Lac souterrain de Saint-Léonard où doit se trouver le trésor.
Plus de 26 ans après, Alexandre Praz a retrouvé et interrogé pour nous ce témoin, qui s'appelle Daniel Perruchoud.

Philippe de Dieuleveult rappelle l'hélicoptère en vue d'y emmener un témoin qui l'a renseigné Philippe fait embarquer un jeune témoin qui doit le guider jusqu'au Lac souterrain de Saint-Léonard 26 ans plus tard, ce témoin se souvient...

Vous souvenez-vous de la date de tournage de cette émission ?

Il a dû avoir lieu en février 1981. Le mercredi des Cendres ou le jeudi qui a suivi. Je me souviens que c’était immédiatement après Carnaval, que j’avais d’ailleurs bien fêté...

Le pilote de l'hélicoptère a indiqué que c'était probablement le 12 janvier 1981 ?

Le 12 janvier ? Non, je suis certain que c’était juste après carnaval, en février !

 

(la diffusion a eu lieu sur Antenne 2 le 5 juillet 1981, et sur la TSR en mai ou juin 1981)

Connaissiez-vous "La Chasse au trésor" ?

Oui, je connaissais l'émission et Philippe de Dieuleveult, j'avais vu 2 ou 3 émissions !

(pour mémoire, "La Chasse au trésor" a commencé à être diffusée en Suisse dès le mois de décembre 1980, alors qu'elle n'a été diffusée qu'à partir de mars 1981 sur les autres chaînes de la Communauté des Télévisions Francophones)

Saviez-vous qu’il y avait ce tournage dans votre région ?

Non, absolument pas. J’ai d’ailleurs été très surpris d'avoir la chance que "La Chasse au trésor" soit dans ma région et qu’en plus, je puisse partir en hélico avec Philippe de Dieuleveult... Je n’en croyais pas mes yeux !

Philippe de Dieuleveult approche de Chalais A sa descente d'hélico il se précipite vers la première personne qu'il trouve Ce monsieur ne sait malheureusement pas le renseigner...

Quel âge aviez-vous ?

J'avais 19 ans, j'allais finir mon école de commerce.

Comment vous êtes-vous retrouvé dans cette aventure ?

C’était le matin, il devait être 10h30 ou 11h00. J’étais chez moi à Chalais avec un ami, Yvan Constantin. Nous étions en train d’étudier pour le diplôme de commerce durant les vacances de Carnaval… que nous avions d’ailleurs bien fêté à Miège, Chalais et St-Léonard justement.

En fin de matinée, ma maman nous avait demandé d’aller apporter un colis à la Poste qui fermait à 11h00. Nous y sommes allés juste avant la fermeture. C’est sur le chemin du retour que nous avons remarqué les hélicoptères (***) et que nous avons vu Philippe De Dieuleveult en train de questionner une personne (dont je ne connais pas le nom). Nous nous sommes approchés d’eux et après avoir entendu l’énigme, nous en avons déduit qu’il s’agissait du Lac souterrain de St-Léonard. En fait, nous sommes allés vers Philippe de Dieuleveult un peu par curiosité, pour voir ce qu’il posait comme questions, d’autant plus que j’affectionnais particulièrement les branches histoire/géographie.

C'est alors qu'arrivent, totalement par hasard, Daniel Perruchoud et Yvan Constantin Daniel Perruchoud connaît "La Chasse au trésor" et il s'efforce de renseigner Philippe Daniel est féru d'histoire/géographie et il parvient à décrypter l'énigme

Tout est donc arrivé totalement par hasard ?

Oui, j’ai été embarqué dans l’hélico sans trop savoir ce qu’il se passait. Mon ami Yvan n’a pas pu me suivre. C’était la première fois que je montais en hélicoptère et je n’étais pas rassuré. D’autant plus que je n’avais pas de siège, pas de ceinture, et que Philippe De Dieuleveult a ouvert la porte de l’hélico bien avant d’arriver à St-Léonard. Imaginez : pour la première fois dans un hélico et en plus en compagnie de Philippe De Dieuleveult ! Tout est allé tellement vite... En plus, j’avais peur de ne pas l’emmener au bon endroit. J’aurai vraiment eu l’air d’un "con" si ça n’était pas là...

Daniel indique sur la carte la ville de Saint-Léonard Philippe voit qu'il a à faire à quelqu'un qui connaît le lieu où se trouve le trésor... ... la décision est vite prise : Il embarque ce jeune homme qui va le guider !
La position est malgré tout assez inconfortable pour Daniel dont c'est le baptême de l'air en hélicoptère ! Pas de siège, pas de ceinture, mais la présence de Philippe de Dieuleveult ! Philippe de Dieuleveult reste attentif à la sécurité de son passager

Comment cela s’est-il passé à St-Léonard ?

L’hélicoptère n’a pas pu se poser à proximité immédiate du lac. Je n’ai pas eu le choix que de courir pour montrer le chemin à Philippe. Et à l’époque, je n’avais pas le même physique qu’aujourd’hui... je pesais plus de 100 kg. En plus, comme j’ai dit auparavant, nous sortions de Carnaval, cela n’arrangeait pas les choses...

L'hélicoptère se pose assez loin du lac souterrain Il faut rejoindre le lac au pas de course, Daniel avoue qu'il n'était pas aussi sportif qu'aujourd'hui ! L'équipe technique vidéo a embarqué dans un véhicule pour suivre Philippe et Daniel

Je me rappelle que le caméraman et l'ingénieur vidéo ont été pris en charge par un automobiliste. En fait, il s’agissait de quelqu’un de la production qui a bien joué son rôle de « Monsieur tout le monde ». Sauf erreur, la voiture était une Renault.

Jean-Yves Le Mener arrête une Renault pour se faire conduire jusqu'au lac Ce quidam est en fait un membre de la production présent sur place pour soulager l'équipe technique qui porte un imposant matériel C'est ce membre de la production qui ramènera ensuite Daniel Perruchoud chez lui !

Et vous avez guidé Philippe jusqu'au lac ?

A peine arrivé au lac, Philippe de Dieuleveult a demandé d’allumer le moteur du bateau. Quand il a vu qu’il s’agissait de barque à rames et sans moteur, il a compris que ça serait difficile. L’homme qui a ramé était un des responsables du lac. Le trésor était un sigle de la communauté des télévisons francophones. Il était immergé un peu avant le fond de la grotte. C’est d’ailleurs moi qui l’ai tiré hors de l’eau ! Philippe de Dieuleveult était vraiment déçu d’avoir loupé le trésor de si peu.

Philippe monte en barque dans le lac souterrain de Saint-Léonard Ce n'est pas un bateau à moteur mais une barque à rames ! C'est un des responsables du Lac Souterrain de Saint-Léonard qui va "ramer" pour Philippe !

Premier repère pour trouver le trésor : une madone

Deuxième repère pour trouver le trésor : une croix noire

Daniel aide Philippe à récupérer le trésor immergé

Que s'est-il passé après l'émission ?

Nous avons bu un verre au lac avec Philippe de Dieuleveult et avec les gens de la production. C’était vraiment très sympathique !

Est-ce l'hélicoptère qui vous a ramené chez vous ?

L'hélicoptère ? Non ! Je pense que tout était calculé… Je suis rentré en voiture avec l’homme de la production qui avait pris en charge le caméraman et l'ingénieur vidéo !

A votre retour, comment ont réagi vos proches ?

Entre temps, Yvan était rentré chez ma mère. Imaginez sa tête : « Ton fils vient de partir en hélicoptère avec Philippe de Dieuleveult ! ». Rentré à la maison, j’ai appelé ma copine, qui a eu de la peine à me croire… et je peux la comprendre. Le lendemain, il y a eu un article dans "Le Nouvelliste", le journal local, qui parlait de la venue de "La Chasse au trésor" la veille. Le sentiment d’incrédulité diminuait. Il a été totalement estompé le jour de la diffusion. C’était un vendredi soir. Pas besoin de vous faire un dessin le samedi matin, je vous laisse imaginer ! On m’appelait "Philippe de Dieuleveult" et tout le monde me chambrait ! Avec le temps, les choses se sont calmées... Par la suite, je n’ai plus eu aucun contact avec Philippe ou avec la production.

Que pensez-vous de notre idée d’un site dédié à « La Chasse aux Trésors » et Philippe de Dieuleveult ?

Philippe était un homme génial, exceptionnel et très sympathique. De ces personnes qui donnent envie d’être connues. J’ai le souvenir de quelqu’un de très énergique, une vraie pile « Duracell ». D’ailleurs, j’ai pu expérimenter cela lors de la course à pied à travers St-Léonard. L’homme de la production qui m’a raccompagné chez moi m’a confirmé que Philippe de Dieuleveult était assez « speed »... Rien que de revoir cette émission, j'en ai la chair de poule...

Daniel Perruchoud habite toujours à Chalais, non loin de la maison de ses parents. Il travaille dans une grande banque. Il est marié et a deux filles adolescentes : « J’ai hâte de montrer cette émission à mes femmes ! »

Le sigle de la Communauté des Télévisions Francophones a été sorti de l'eau par Daniel Perruchoud Daniel à côté du trésor Philippe de Dieuleveult est attendu par de nombreux enfants à sa descente de barque

Daniel Perruchoud devant l'entrée de la grotte de Saint-Léonard où il a pris plaisir à se remémorer cette "Chasse au trésor" tournée il y a 26 ans !  Daniel Perruchoud retrouvé, 26 ans plus tard, par Alexandre Praz.

Il a fait une dernière confidence à Alexandre Praz, lors d'un sympathique apéritif qu'ils ont pris ensemble en visionnant l'émission : « Je veux aussi vous dire que la première fois que j’ai vu "La Chasse au trésor", j’ai eu le sentiment que cette émission allait me plaire et qu’il se passerait quelque chose… je ne me suis vraiment pas trompé ! »

Un grand merci à Alexandre Praz qui a mené ces recherches efficacement pour retrouver Daniel Perruchoud et réaliser son interview.

Si vous voulez en savoir plus sur le Lac souterrain de Saint-Léonard : http://www.lac-souterrain.com/

(***) Il y avait 2 hélicoptères dans les parages, l'un dans lequel se trouvait Philippe de Dieuleveult, et un autre qui filmait les coulisses du tournage pour un reportage de la TSR. Ceci nous est confirmé par Pierre-André Modoux.

Témoignage recueilli en septembre 2007