Quelle machine a été utilisée pour ces émissions ?

C'était le Lama F-ODLC de Réunion Air Service.

L'hélicoptère Lama de Réunion Air Service Philippe de Dieuleveult à côté du Lama de R.A.S. qui a été utilisé pour 2 "Chasses aux trésors" à La Réunion Le Lama F-ODLC de Réunion Air Service. Rappelons qu'un Lama est une structure d'Alouette 2 équipée d'un moteur d'Alouette 3. C'est l'hélicoptère au record d'altitude à 12442 mètres.

Savez-vous pourquoi c'est cette compagnie qui a été retenue par la production pour participer à l'émission ?

C'était la seule compagnie de l'Océan Indien qui disposait d'un Lama. Il fallait un hélicoptère puissant pour les impératifs de l'émission.

Pourquoi est-ce vous qui avez été choisi pour piloter dans ces émissions ?

Nous étions 2 pilotes dans la compagnie, un réunionnais et moi. J'étais disponible et je connaissais l’émission, que je ne ratais jamais !

Philippe présente Claude Caron pour la première émission qui début à St Gilles. Philippe présente Claude Caron depuis le piton Maïdo pour la 2ème émission Philippe de Dieuleveult installé aux côtés de Claude Caron

Un pilote concentré avant le décollage

Claude Caron connaissait "La Chasse aux trésors" avant d'avoir le plaisir d'y participer en transportant Philippe de Dieuleveult

La Réunion vue du ciel grâce à "La Chasse aux trésors" et l'hélicoptère piloté par Claude Caron

Vous rappelez-vous des jours de tournage de ces 2 émissions ?

C'était le 18 et le 19 juillet 1983. Nous avons refait la séquence "post-générique" de la 2ème émission le 20 juillet 1983.

 

(la diffusion a eu lieu sur Antenne 2 le 29 avril 1984 pour l'émission à St-Denis, et le 30 septembre 1984 pour l'émission dans les Cirques)

Pourquoi avoir refait une séquence le lendemain ?

Il s'agissait de la récupération du "goni" dans la glacière. La production n'était pas satisfaite. Comme c'était une scène sans les candidats, et que la météo était la même, personne n'a rien vu !

C'est dans cette glacière que Philippe devait récupérer un "goni". Philippe se fait larguer depuis l'hélicoptère pour descendre dans le trou glacé La séquence a été réenregistrée le lendemain du tournage, car les producteurs n'étaient pas satisfaits des rushes

Comment se sont passés les préparatifs ? Avez-vous fait des vols de reconnaissance ?

Des repérages avaient été faits en mai 1983 pour choisir les sites avec la production, qui m'a fait totalement confiance. Ensuite, des vols de reconnaissance ont eu lieu 4 jours de suite juste avant le tournage de la première émission, avec René Denis et Jean-Yves Le Mener. Il s'agissait d'assurer la sécurité de l'équipage. Pour moi on pouvait se poser n'importe où, du moment que la sécurité de l'équipe était garantie.

Claude Caron a participé aux repérages qui avait eu lieu quelques mois auparavant pour le choix des sites par les producteurs

Claude Caron vérifie régulièrement la sécurité de l'équipage

Jean-Yves Le Mener et Bruno Delattre s'installent à l'arrière du Lama, sous le regard bienveillant de Claude Caron

Je pense à la spectaculaire descente dans le "Trou de Fer" ?

Je l'ai fait des centaines de fois ! En Alouette 2 notamment c'était assez délicat, mais en Alouette 3, ou en Lama comme pour l'émission, ça ne posait pas de problème particulier. Par contre une fois en bas Philippe a failli "mal finir" en dérapant sur une roche très glissante.

Le Lama descend dans le "Trou de Fer". Cette séquence justifiait un hélicoptère puissant pour ne pas perdre trop de temps dans la chronométrie de l'émission. Philippe dérape au fond du Trou d'Enfer, sur un rocher glissant qui a failli l'envoyer à l'eau Un hélicoptère posé au fond de l'abîme du Trou de Fer (ou Trou d'Enfer) pour les besoins de "La Chasse aux trésors".

Avez-vous ensuite gardé des contacts avec les membres de l'émission ?

Non, mais j'ai reçu les cassettes des 2 émissions avant leur diffusion à la télévision.

Vous n'avez jamais revu Philippe de Dieuleveult ?

Non, peu de temps après sa disparition j'ai revu sa femme à Orly, totalement par hasard.

Est-ce que des fans vous ont sollicité après les diffusions, car il y a beaucoup de vols touristiques à La Réunion ?

C'est vrai ! Nous étions d'ailleurs les seuls à faire du tourisme à cette époque, et beaucoup de passagers m'ayant reconnu m'ont effectivement demandé si j'étais le pilote de "La Chasse aux trésors" !

Que pensez-vous de notre idée d’un site dédié à « La Chasse aux Trésors » et Philippe de Dieuleveult ?

C’est bien, les participants seront ravis, mais les jeunes risquent de ne pas connaître !

Claude Caron a quitté La Réunion en 1992 pour poursuivre sa carrière de pilote professionnel dans d'autres contrées. Il est aujourd'hui retraité et retourne régulièrement sur "L'île Bourbon" : « Je ne vole plus, hélas... j'ai changé de manche... en jardinant ! ».

Il m'a gentiment prêté des clichés personnels relatifs à l'émission.

Arrivée au piton Maïdo pour démarrer l'émission dans les cirques

La presse réunionnaise a fortement médiatisé les tournages des 2 "Chasses aux trésors".

René Denis (à gauche) répond aux questions d'une journaliste réunionnaise.

 

Témoignage recueilli en avril 2008.