Dédicace de Jean-Claude Pruniaux