Dates de diffusion

A2 : 29/03/1981 - RTBF : 29/03/1981 - RTL : 29/03/1981

Date de tournage

Décembre 1980

Lieu

Philippe Gildas et les candidats devant la carte représentant le périmètre du jeu, dans le National Victoria Parc, au Zimbabwe, près de la frontière avec la Zambie
Zimbabwe

Drapeau du Zimbabwe

Situation géographique du Zimbabwe

Descriptif

Au Zimbabwe (ex-Rhodésie).

  Le périmètre de jeu au au nord-ouest du Zimbabwe, dans le National Victoria Parc

Animateur

Philippe Gildas dans "La Chasse au trésor" à Victoria Falls, au Zimbabwe
Philippe Gildas

 Animatrice

Pas d'animatrice en 1981

Studio

Le décor de "La Chasse au trésor" à Victoria Falls, au Zimbabwe
Décor de Pierre Bernard

Candidats français

Noël et Isabelle Lugagne-Delpon, candidats de "La Chasse au trésor" à Victoria Falls, au Zimbabwe
Noël et Isabelle viennent de Saint-Cloud

Candidat

Noël Lugagne-Delpon est technico-commercial dans une entreprise de métallurgie fine
Noël Lugagne-Delpon
Technico-commercial dans une entreprise de métallurgie fine

Candidate

Isabelle Lugagne-Delpon est mère de famille
Isabelle Lugagne-Delpon
Mère de famille (1 garçon et 1 fille de 10 et 8 ans en 1980)

Philippe de Dieuleveult

Philippe de Dieuleveult se trouve dans la 3ème gorge du Zambèze, qui le sépare de la Zambie qui est en arrière plan, sur l'autre rive
Au départ de l'émission, dans la 3ème gorge (Third Gorge) du National Victoria Parc

Hélicoptère

Philippe de Dieuleveult devant le Bell Jet Ranger ZS-HDV qui va être utilisé pour les 2 émissions au Zimbabwe
Bell Jet Ranger ZS-HDV, arrivé d'Afrique du Sud à 1300 kms (absence d'hélicoptère civil au Zimbabwe en 1980)

Pilote

Peter Storey a parcouru 1300 kms pour amener l'hélicoptère de Johannesbourg, car il n'y avait pas d'hélicoptère civil au Zimbabwe en 1980
Peter Storey

Cadreur

Jean-Yves Le Mener dans l'émission à Victoria Falls
Jean-Yves Le Mener

Technicien vidéo

Bruno Delattre dans l'émission à Victoria Falls
Bruno Delattre

Ingénieur du son

 

Bernard Dubois
(annoncé par Philippe de Dieuleveult)

Trésor

Le trésor de l'émission à Victoria Falls : un poignard dérobé à David Livingstone
Un poignard

Énigme

Extrait des mémoires d'un explorateur portugais... "Le chef Makololo, qui a guidé Livingstone jusqu'au Nosi Oa Tunya lui aurait, en souvenir, dérobé son poignard. Il se serait éloigné du campement au milieu des hippopotames. De l'île où il était, il remarquait de l'autre côté un groupe de grands arbres. Il y dissimulait son trésor dans un tronc couché, devant les chutes les plus impressionnantes en force et en hauteur. Une crue subite du fleuve obligea Livingstone à lever le camp précipitamment. Le poignard abandonné sera à celui qui le découvrira."

Moments clés de l'émission

La priorité des candidats est d'identifier la signification de "Nosi Oa Tunya". Tandis qu'ils cherchent dans leurs documentations, ils demandent à Philippe de se diriger vers la ville la plus proche afin de poser la question.

Avant même que Philippe trouve quelqu'un, les candidats ont découvert que "Nosi Oa Tunya" est le nom donné aux chutes Victoria (traduit de l'anglais par le candidat "les chutes fumantes").

Philippe rejoint donc directement les chutes Victoria, en longeant le Zambèze, et en passant sous un pont métallique.

Philippe passe avec l'hélicoptère sous le pont routier et ferroviaire qui relie le Zimbabwe à la Zambie en surplombant le Zambèze  Premières images des chutes Victoria avec un arc-en-ciel qui semble remonter l'eau  Les chutes Victoria s'étendent sur plus d'1,5 km

Les candidats repèrent sur la carte "l'île Livingstone" et lui demande de s'y poser, afin de vérifier s'il voit de l'autre côté des "grands arbres". Mais soit les arbres que Philippe voit ne peuvent pas être qualifiés de "grands", soit la vapeur d'eau qui remonte des chutes empêche toute visibilité vers l'autre côté.

Une île s'appelle Livingstone et ce n'est sûrement pas sans raison !  La vue dominante sur les chutes est impressionnante, mais la vapeur d'eau ne permet pas de voir la rive qui se trouve de l'autre côté

Il n'y a pas d'hippopotame sur l'île Livingstone, et Philippe remonte le Zambèze avant les chutes, pour essayer d'en trouver, ce qui pourrait aider à localiser le campement.

Philippe repère un premier hippopotame, dans des eaux non troublées, loin de la violence des chutes

Pensant être à environ 500 mètres des chutes, Philippe repère un premier hippopotame, puis une dizaine d'autres, et même un crocodile. Le pilote se pose sur un très petit banc de sable qui forme un îlot au milieu du fleuve, près de l'île Princesse Elisabeth (qui est en réalité à 2,5 kms des chutes).

Une dizaine d'hippopotames prennent refuge dans les eaux du Zambèze à l'arrivée de l'hélicoptère  L'hélico se pose sur un banc de sable qui forme un petit îlot près de Princess Elizabeth Island

Les candidats et Philippe Gildas remarquent l'existence d'une statue Livingstone, près d'un parking au bord des chutes, côté Zimbabwe. Ils demandent à Philippe de s'y rendre.

Un parking est mentionné près de la statue de Livingstone, c'est sûrement un endroit idéal pour trouver des informations  La statue de David Livingstone a été érigée à cet endroit en 1905

Il se pose sur le parking, et trouve différentes personnes à interroger...

Un premier touriste qui ne peut renseigner Philippe  Deux sympathiques touristes qui sont amusées par l'arrivée de Philippe dans sa combinaison rouge  Ce monsieur est documenté et peut enfin renseigner Philippe !

... jusqu'à ce monsieur qui connaît le nom du dernier campement de Livingstone, et lui montre sur la carte "Livingstone Island". Par conséquent, Philippe retourne sur cette île où il est déjà allé tout à l'heure. De là il refait le trajet à l'envers tel que décrit dans l'énigme, pour retourner à l'île des hippopotames (Princess Elizabeth Island). Considérant qu'il est sur place actuellement en saison des pluies, et que le niveau du fleuve est assez élevé, mais pas autant qu'en période de crue, Philippe privilégie un retour vers le parking qui lui paraît être le meilleur endroit d'atterrissage pour rejoindre des arbres plus hauts que les autres, qu'il vient de repérer de l'autre côté des chutes.

Retour au pas de course vers l'hélico pour repartir sur l'île Livingstone  Les choses se précipitent et Philippe fait le trajet de l'énigme à l'envers pour essayer d'y voir clair, il se retrouve de nouveau près des hippopotames  Retour sur le parking d'où il pourra prendre un chemin le menant à un grand arbre qu'il a aperçu depuis Princess Elizabeth Island

Philippe s'enfonce dans la "Rain Forest" depuis le parking, longeant les berges jusqu'à trouver sur l'autre rive des chutes "impressionnantes en force et en hauteur". Il doit s'agir des "Main Falls", entre Cataract Island et Livingstone Island, ce qui représente un trajet à pied assez conséquent, sous la vapeur d'eau remontant des chutes, et avec le détecteur de métaux sous le bras.

Philippe montre l'arbre plus grand que les autres qu'il a aperçu de très loin, de l'autre côté des chutes  Le trajet à pied dans Rain Forest est assez important pour aller du parking jusqu'aux "Main Falls"  Philippe court déjà depuis 3 minutes avec son détecteur de métaux, le long de la rive opposée aux chutes, sous les vapeurs d'eau

Arrivé en face des "Main Falls", Philippe remarque un tronc d'arbre couché, sur lequel une pancarte indique les dimensions des chutes. C'est dans ce tronc qu'il trouve le poignard, à 38'51".

Philippe arrive devant les "Main Falls"  Philippe ne peut pas rater le tronc d'arbre couché situé devant Main Falls, car il dispose d'une plaque signalétique  La plaque qui indique que l'on est en face des "Main Falls"

Pas de temps à perdre, le trésor est sûrement dans ce tronc couché  Philippe découvre le poignard dans le tronc à 38'51"

Solution

David Livingstone est le premier homme blanc a avoir vu les chutes Victoria, le 16 novembre 1855, grâce à une expédition guidée par Sekeletu, chef des guerriers Makololo. Ces derniers surnomment les chutes "Nosi Oa Tunya" ("Les fumées qui tonnent"), mais Livingstone décide de les appeler Victoria en honneur de sa reine. Il reste 6 semaines sur une petite île au bord du précipice. Ensuite, il doit quitter cette île et son campement (île qui porte son nom aujourd'hui), en raison de fortes crues. La seule île accessible non immergée à proximité pour se réfugier est l'île Princess Elisabeth, habituellement fréquentée par des hippopotames. De cet endroit, les seuls arbres visibles au delà des chutes sont bien ceux qui se trouvent sur la rive opposée aux "Main Falls".

Au début des années 1900, le gouverneur décide de construire un pont au dessus du fleuve Zambèze, pour faire passer la voie de chemin de fer transafricain qui doit relier Le Caire au Cap. Ce projet ne sera jamais terminé car il s'arrête en Zambie. Son auteur s'appelle Cecil Rhodes et il va donner son nom au pays, la Rhodésie, jusqu'au 18 avril 1980 où il devient Zimbabwe.

Philippe victorieux brandissant le trésor devant les chutes Victoria

Générique

Préparation : Jean-Jacques Pasquier, assisté de Jean-Hugues Noël

Montage : Serge Gauvin - Scripte : Béatrice de Nouaillan

Directrice de production : Sabine Richard Nicolas

Réalisation finale : Guy Job

Remarques

Des images des chutes Victoria ont été utilisées pour les génériques de début et fin de la saison 1984 :

Image du générique de début de la saison 1984 avec les Chutes Victoria  Générique de fin de la saison 1984 : ces eaux bouillonnantes sont celles de Victoria Falls  Générique de fin de la saison 1984 : vue d'ensemble des chutes Victoria

Que sont-ils devenus ?

Noël Lugagne-Delpon est décédé en 1990. Sa femme s'est remariée et habite Paris.

Liens

Survol de Victoria Falls en hélicoptère

 Cliquer pour charger une version PDF de cette fiche
Version PDF

Fiche actualisée en février 2009